Luc Baillet

Luc Baillet

(0 commentaires, 19 articles)

Cet utilisateur n'a pas partagé les informations de profil

Articles par Luc Baillet

FORMATION CONTINUE: L’ARCHI & L’URGENCE?

0

Formation l’Architecte et l’urgence – prochaine session du 6 au 8 novembre 2017

 

Les organismes amenés à intervenir suite à des catastrophes humanitaires dans le domaine de la construction sont confrontés à une pénurie de spécialistes.

Les architectes, ingénieurs, chefs de projets, constructeurs de programmes de relogements, coordinateurs, doivent faire face à des situations chaotiques : routes et réseaux détruits, communication difficile ou impossible, administration inexistante, foncier non établi, sécurité aléatoire. Des situations pour lesquelles les formations traditionnelles ne préparent pas d’une façon adaptée.

 

 

Dans ce climat, ils doivent mettre les populations en sécurité, faire réintégrer certains bâtiments publics, en sécuriser d’autres et, le plus vite possible, reconstruire.

Dans ce contexte la Fondation Architectes de l’urgence propose des formations à destination des professionnels d’aujourd’hui et de demain, afin de donner des méthodes de construction résistant aux risques majeurs et en leur permettant d’intervenir efficacement en cas de catastrophe.

 

 

Objectifs de la formation l’Architecte et l’urgence :

  • Permettre aux professionnels d’avoir une approche stratégique dans la mise au point de constructions compatibles avec le risque.
  • Sensibiliser les architectes aux différentes dimensions de la catastrophe. De nombreux aspects sont à prendre en compte lors d’une mission: les aspects physiques, juridiques, psychologiques et logistiques ; mais également le rapport avec les populations sinistrées, les États, les bailleurs et les autres associations.
  • Développer la capacité d’expertise des professionnels, les sensibiliser aux techniques de diagnostic et aux procédés constructifs particuliers.

Informations pratiques

  • Coût de la formation : 500 euros pour les 3 jours
  • Prise en charge possible par le FIF PL, dans le cadre du plan de formation de l’entreprise sur constitution de dossier.

Durée de la formation : 3 jours (20 heures).

Télécharger le programme détaillé [PDF]


Pour vous inscrire à cette formation merci de remplir le formulaire sur le site archi-urgent

IRMA, MARIA ET L’ AMIANTE?

Question d’actualité ouverte, adressée au Président de la République.

(crédit photo: Laurent HALBIN, ACTIF – septembre 2017)

 

Monsieur le Président,

Il y a un mois, les iles de l’archipel des Antilles subissaient les assauts de plusieurs ouragans consécutifs. L’ampleur du désastre est aujourd’hui évaluée par les experts de la construction, mais aussi de la flotte navale, voir des mobiliers, articles ou équipements sinistrés.

Plusieurs arrêtés ouvrent ou ouvriront les « droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l’objet des contrats d’assurance ».

(suite…)

MIEUX ACCUEILLIR LES PIÉTONS AGÉS – Recommandations d’aménagement

La série de fiches « Marche » vise à promouvoir ce mode de déplacement vertueux pour l’environnement et la santé en donnant une information rapide aux collectivités et aux aménageurs de l’espace public.

fi06016_marche2_pietons_ag_s

Cette fiche n° 2 « Mieux accueillir les piétons âgés – Recommandations d’aménagement » est téléchargeable sur la boutique en ligne du Cerema Territoires et ville.

NB: pour accéder au service, il faudra vous enregistrer!

introduction:

Dans 30 ans, la part des plus de 75 ans dans la population aura doublé. La santé et l’autonomie de ces seniors dépendent en partie de leur mobilité piétonne :
• la marche est souvent le seul exercice physique pratiqué ;
• les autres modes de déplacement, en autonomie, sont progressivement abandonnés avec l’avancée en âge.
Or, les seniors sont surreprésentés dans les accidents de piétons. Les accueillir dans un espace public où les déplacements à pied sont effectués avec le moins de risques possibles de chuter ou d’être accidenté est donc un enjeu de société.
Les recommandations proposées ici aux aménageurs montrent que cet objectif est atteignable en appliquant les règles de l’art et les recommandations d’accessibilité, tout en les complétant par des aménagements utiles à tous mais répondant spécifiquement aux besoins de la population âgée en perte de mobilité.

POLLUTEC 2016: ACACIA aménage à Lyon, un village amiante de 135m2!gora de RésoA+

F_a84a45b1bb3f9d15dcf0229910db7ae056fa3a80b2010

Encore plus grand sur le Village Amiante de BATIMAT 2015, ce sera celui de POLLUTEC 2016, du 29/11 au 02/12 2016 à EUREXPO LYON.

Après les édition de 2013, avec 25m2, 2014 avec 56m2, c’est un ilot de 135m2 qui accueillera 6 co exposants établis et d’autres « journaliers » hébergés sur un box « à la découpe »… autour de l’Agora de RésoA+

Retrouvez la préparation de l’édition 2016 du Village Amiante de POLLUTEC sur le site www.village-amiante.com

Amiante : rôle et responsabilité du donneur d’ordre

0

SOURCE: SITE DE L’OPPBTP PREVENTION BTP.FR

Le guide Prévention du risque amiante – Rôle et responsabilités du donneur d’ordre accompagne les donneurs d’ordre à propos des nouvelles dispositions règlementaires liées à l’amiante.

La réglementation sur l’amiante a fortement évolué ces dernières années : elle renforce l’obligation de réduire l’exposition à l’amiante au niveau le plus bas possible, qu’il s’agisse d’exposition professionnelle des salariés, d’exposition passive de la population ou encore de pollution de l’environnement.
L’OPPBTP a édité un ouvrage dont l’objectif est d’accompagner les donneurs d’ordre dans la mise en œuvre desnouvelles dispositions réglementaires concernant l’amiante.

couv-amiante_article

 

L’objet de cet ouvrage est d’accompagner les donneurs d’ordre dans la mise en œuvre des nouvelles dispositions réglementaires concernant l’amiante. La réglementation a fortement évolué ces dernières années ; elle renforce l’obligation de réduire l’exposition à l’amiante au niveau le plus bas possible, qu’il s’agisse d’exposition professionnelle des salariés, d’exposition passive de la population ou encore de pollution de l’environnement.

Au sommaire : contexte et risques, repérage des matériaux contenant de l’amiante, préparation des travaux, réalisation et suivi des travaux, gestion des déchets, cas des bâtiments sinistrés.

Télécharger le fichier (PDF – 3588.137KB)

Nombre de pages : 72

Flux RSS de Luc Baillet
Haut de page